Inscriptions

Le lien d’inscription est ci-dessous :Le nombre d’inscrit total :La liste des inscrits :
Inscrivez pour l’édition 2021 !Retrouvez la liste des inscrits ici…

Charte COVID Ffa

Retrouvez la charte COVID FFA a accepter lors de votre inscription en ligne…

Règlement

 165 km – 100 km  46 km – 22 km (Trail du Chioula)  

ARTICLE 1 – L’ORGANISATEUR

L’association (loi 1901) Ariège Pyrénées Nature Organisations (APNO) organise l’UltrAriège les 23, 24, 25 juillet 2021.

ARTICLE 2 – LES ÉPREUVES

L’UltrAriège 2021 se compose de 4 épreuves.

  1. L’UltrAriège 165 km  comprenant 10 500 mètres de dénivelé positif (D+), départ le vendredi 23 juillet 2021 à 10h00 d’Aulus-les-Bains ;
  • L’UltrAriège 100 km comprenant 6 500 mètres de dénivelé positif (D+), départ le samedi 24 juillet 2021 à 6h00 de Mercus.
  • L’UltrAriège 46 km comprenant 2 700 mètres de dénivelé positif (D+), départ  le samedi  24 juillet 2021 à 7h00 de la station des Monts d’Olmes.
  • Trail du Chioula 22 km 1 200 mètres de dénivelé positif (D+), départ le dimanche 25 juillet 2021 à 8h30 d’Ax-les-Thermes.
Justificatif expérience « Ultra » Au regard de la situation sanitaire, des contraintes qui y sont liées et qui s’imposent à tous depuis mars 2020,  de l’annulation de très nombreuses courses, APNO a décidé que pour l’édition UltrAriège 2021 il ne sera pas demandé aux coureurs de justifier de leur expérience sur des formats de course « ultra trail ».   Cependant, il est important que les coureurs qui s’inscrivent soient conscients des difficultés du parcours, des conditions qu’ils peuvent trouver (longueur du tracé, dénivelé, mauvaises conditions météo, course en partie de nuit…) et soient en bonne condition physique le jour de l’épreuve.   Ceci nécessite donc de leur part une bonne préparation physique et une capacité d’autonomie pour assurer leur réussite dans ce type d’aventure individuelle.   Exceptionnellement et uniquement pour les participants du 165 km et du 100 km, une assistance personnelle (boissons et denrées alimentaires) est autorisée sur l’ensemble du parcours.

Les courses se courent en individuel, en une seule étape à allure libre dans un temps limité.

Sur chacune des épreuves les coureurs doivent respecter le code de la route lorsque le parcours emprunte des voies de circulation.

ARTICLE 3 – BRIEFINGS

Les lieux des briefings pourraient avoir à évoluer en fonction des contraintes particulières, sanitaires ou gouvernementales. Nous vous tiendrons informés des modifications éventuelles.

  1. Pour l’UltrAriège 165 km, l’organisation effectuera deux briefings. Les points principaux de sécurité, de vigilance et toutes les dernières informations utiles aux coureurs y seront rappelés :
  2. un premier briefing à Ax-les-Thermes le jeudi 22 juillet 2021 à 17h00
  3. un second briefing à Aulus-les-Bains dans le sas départ le matin de la course.
  • Pour l’UltrAriège 100 km l’organisation effectuera deux briefings. Les points principaux de sécurité, de vigilance et toutes les dernières informations utiles aux coureurs y seront rappelés :
  • un premier briefing à Ax-les-Thermes le vendredi 23 juillet 2021 à 17h
  • un second briefing à Mercus dans le sas départ le matin de la course.
  • Pour le 46 km, l’organisation effectuera un briefing aux Monts d’Olmes dans le sas de départ le matin de la course. Les points principaux de sécurité, de vigilance et toutes les dernières informations utiles aux coureurs y seront rappelés.
  • Pour le Trail du Chioula (22 km) l’organisation effectuera un briefing à Ax-les-Thermes dans le sas de départ le matin de la course. Les points principaux de sécurité, de vigilance et toutes les dernières informations utiles aux coureurs y seront rappelés.

ARTICLE 4 – COURSES SOUS LE RÉGIME DE LA SEMI-AUTOSUFFISANCE – POSTES DE CONTRÔLES ET POINS DE RAVITAILLEMENT

Ces courses se déroulent sur le principe de la semi-autosuffisance et imposent aux coureurs une certaine autonomie en terme de gestion personnelle de l’effort, de gestion alimentaire, de gestion de sa propre sécurité ou de celle des autres coureurs, entre deux points qui peuvent être des points de ravitaillements et/ou une base de vie.

Des postes de contrôles et des points de ravitaillement (liquides et/ou solides) sont répartis sur l’ensemble du parcours. Ils seront signalés sur le road-book coureurs qui sera fourni par l’organisation et mis en ligne sur le site internet de l’organisation. Les obligations sanitaires du moment, seront appliquées.

Seuls les coureurs porteurs d’un dossard visible ont accès aux postes de ravitaillement. Les coureurs doivent s’assurer en repartant des points de ravitaillement et des bases de vie, qu’ils disposent de suffisamment d’eau et d’aliments pour rejoindre le point/poste suivant.

Sur les postes de ravitaillement, une assistance personnelle (en dehors des soins médicaux ou paramédicaux) peut être apportée.

A l’intérieur des postes de ravitaillement des deux bases de vie, les accompagnateurs sont autorisés à entrer dans la zone et à apporter du ravitaillement et denrées complémentaires. Pour des raisons de gestion de la course, le responsable du poste de ravitaillement pourra interdire aux accompagnateurs l’accès au poste de ravitaillement (par exemple pour des raisons de place dans le poste de ravitaillement, si le nombre de coureurs présents devient trop important).

Le personnel médical mais aussi les personnes appartenant aux services de secours, pourront mettre un coureur hors course, sans recours ni contestation possible, au regard de son état physique et / ou psychologique jugé incompatible avec les difficultés des épreuves.

Pour les participants de l’UltrAriège 165 km, les deux bases de vie sur le parcours (Mercus et Monts D’Olmes) leur proposeront un plat chaud.

Pour les participants l’UltrAriège 100 km, la base de vie sur le parcours (Monts d’Olmes) proposera un plat chaud  aux coureurs.

Toute personne sans dossard n’a pas le droit d’accompagner un coureur sur l’intégralité  ou sur une portion du parcours.

Postes de contrôles, bases de vie et points de ravitaillements :

            – 165 km individuel : cf annexe « Profil 165 km – complet »

            – 100 km : cf annexe « Profil 100 km – complet »

            – 46 km : cf annexe « Profil 46 km – complet »

            – Trail du Chioula – :cf annexe « Profil Trail du Chioula – complet »

ARTICLE 5 – CATÉGORIES AUTORISÉES, LICENCES ACCEPTÉES ET CERTIFICAT MÉDICAL

  1. Catégories autorisées

L’ensemble des courses, soit les 4 épreuves proposées sont ouvertes à toute personne, homme ou femme de la catégorie « Espoirs » à « Masters », à savoir, des personnes qui sont nées en 2001 et avant.

  • Licences acceptées – certificat médical

Pour valider définitivement son inscription, un coureur devra présenter obligatoirement à l’organisateur soit un certificat médical en cours de validité (soit de moins d’un an au jour de la manifestation) ou une licence acceptée par la réglementation des courses hors stade édictée par la Fédération Française d’Athlétisme. 

Les documents acceptés sont les originaux ou la copie (recto-verso pour les licences) :

  • d’une licence Athlé Compétition, Athlé Entreprise, Athlé Running délivrée par FFA, ou d’un « Pass’ J’aime Courir » délivré par la FFA et complété par le médecin, en cours de validité à la date de la manifestation. (Attention : les autres licences délivrées par la FFA (Santé, Encadrement et Découverte ne sont pas acceptées) ;
  • ou d’une licence sportive, en cours de validité à la date de la manifestation, sur laquelle doit apparaître, par tous moyens, la non contre-indication à la pratique du sport en compétition, de l’Athlétisme en compétition ou de la course à pied en compétition et délivrée par une des fédérations suivantes :
    • Fédération des clubs de la défense (FCD),
    • Fédération française du sport adapté (FFSA),
    • Fédération française handisport (FFH),
    • Fédération sportive de la police nationale (FSPN),
    • Fédération sportive des ASPTT,
    • Fédération sportive et culturelle de France (FSCF),
    • Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT),
    • Union française des oeuvres laïques d’éducation physique (UFOLEP);
  • ou d’un certificat médical d’absence de contre-indication à la pratique du sport en compétition ou de l’athlétisme en compétition ou de la course à pied en compétition, datant de moins de un an à la date de la compétition, ou de sa copie. Aucun autre document ne peut être accepté pour attester de la possession du certificat médical.

Le certificat médical ou la copie de la licence doit être téléchargé par le coureur directement depuis le site en ligne, avant le paiement de son inscription ou transmis toujours via le site en ligne au plus tard le 15 juin 2021 minuit. Les certificats médicaux envoyés en pièce jointe d’un mail ne sont pas traités.

L’organisateur conservera, selon le cas, la trace de la licence présentée (numéro et fédération de délivrance), l’original ou la copie du certificat, pour la durée du délai de prescription (10 ans).

Les participants étrangers sont tenus de fournir un certificat médical d’absence de contre-indication à la pratique du sport en compétition, de l’athlétisme en compétition ou de la course à pied en compétition, même s’ils sont détenteurs d’une licence compétition émise par une fédération affiliée à World Athletics. Ce certificat doit être rédigé en langue française, daté, signé et permettre l’authentification du médecin, que ce dernier soit ou non établi sur le territoire national. S’il n’est pas rédigé en langue française, une traduction en français doit être fournie.

ARTICLE 6 – INSCRIPTION COURSE, DROITS D’ENGAGEMENT, DOSSARDS

  1. Inscription courses et droits d’engagement
CoursesNombre maximum participantsDroit d’inscription jusqu’au 14 mai 2021Droits d’inscription du 15 mai 2021 au 15 juin 2021
165 km150130 €150 €
100 km25080 €95 €
CoursesNombre maximum participantsDroit d’inscription jusqu’au 14 juin 2021Droits d’inscription du 15 juin 2021 au 15 juillet 2021
46 km25040 €40 €
Trail du Chioula 22 km15020 €20 €

Les coureurs de l’UltrAriège 2020 qui ont demandé un report d’inscription plutôt qu’un remboursement se verront remettre au moment du retrait du dossard, la différence entre le prix d’inscription 2020 et 2021.

Aucune information ne sera envoyée de manière individuelle aux personnes pour les tenir informées ou les prévenir de l’avancement de la procédure d’inscription. Les informations seront mises en ligne sur le site web de la course, dans la rubrique inscriptions, et il revient à chaque personne de se tenir informée en consultant le site.

Les inscriptions à l’édition 2021 de l’UltrAriège se feront uniquement par l’intermédiaire du site web de la course. Aucune inscription par mail, téléphone ou par voie postale ne sera enregistrée. Les inscriptions seront validées par l’APNO lorsque le paiement du droit d’engagement aura été effectué.

Le coureur s’engage par ailleurs à fournir le certificat médical ou une copie de sa licence conforme (Cf. paragraphe « Licences – Certificat médical ») au 15 juin 2021 au plus tard pour l’UltrAriège 165 km et l’UltrAriège 100 km et au 15 juillet 2021 au plus tard pour le 46 km et le Trail du Chioula (22 km). L’inscription n’est définitive que si le dossier est complet, que si l’ensemble des pièces ont été transmises dans les délais fixés par l’organisation.

Les inscriptions seront closes lorsque la limite du nombre de participants d’une course fixée ci-dessus seront atteintes et au plus tard le 15 juin 2021 pour l’UltrAriège 165 km et l’UltrAriège 100 km et au plus tard le 15 juillet 2021 pour le 46 km et le Trail du Chioula (22 km).

Aucune inscription ne sera prise sur place.

  • Dossards

Cette section sera précisée ultérieurement en fonction de l’évolution des conditions sanitaires et des directives gouvernementales.

Le lieu exact où vous pourrez retirer votre dossard sera précisé ultérieurement. Lors du retrait des dossards, le coureur devra présenter obligatoirement une pièce d’identité (carte nationale d’identité ou passeport) avec photo.

Tout engagement est personnel. Aucun transfert d’inscription n’est autorisé pour quelque motif que ce soit. Il n’est pas possible d’échanger son dossard avec un autre coureur inscrit sur une autre version de course de l’UltrAriège ou non inscrit du tout.

Toute personne rétrocédant son dossard à une tierce personne sera reconnue responsable en cas d’accident survenu ou provoqué par cette dernière durant l’épreuve. Toute personne disposant d’un dossard acquis en infraction avec le présent règlement sera disqualifiée. L’organisation ne pourra pas être tenue responsable en cas d’accident face à ce type de situation.

Un contrôle du sac pour le 165 km et le 100 km avec vérification du matériel obligatoire sera fait par un membre de l’organisation. L’organisation interdira le départ à tout coureur ne présentant pas le matériel obligatoire, sans possibilité de remboursement.

Le dossard est disposé devant, sur la poitrine, le ventre ou la jambe, mais impérativement sur la face avant du coureur (port sur le sac interdit), afin d’être visible en permanence et en totalité pendant toute la course et permettre facilement l’enregistrement par les bénévoles aux points de contrôles.

Procuration pour le retrait du dossard

Toute demande de procuration devra être écrite et envoyée par mail à l’organisation et le sac de matériel obligatoire devra être présenté lors de la remise du dossard.

  • Inscription navettes

Pour l’UltrAriège 165 km, l’UltrAriège 100 km, l’UltrAriège 46 km, l’organisation propose un système de navettes payantes, moyennant 4 € pour un trajet Ax-les-Thermes à Mercus , 6 € pour un trajet Ax-les-Thermes aux Monts D’Olmes et 10 € pour un trajet Ax-les-Thermes à Aulus-les-Bains.

L’inscription pour prendre les navettes est obligatoire et pourra être faite en même temps que l’inscription en ligne à l’une des courses, ou sur le site internet jusqu’au 15 mai 2021.

  • Pour l’UltrAriège 165 km

Pour vous rendre au point de départ (Aulus-les-Bains), des navettes seront organisées au départ d’Ax-les-Thermes le jeudi 22 juillet jusqu’à 18h00 et le matin de la course, le vendredi 23 juillet à 7h30.

  • Pour l’UltrAriège 100 km

Pour vous rendre au point de départ (Mercus), des navettes seront organisées au départ d’Ax-les-Thermes le matin de la course, le samedi 24 juillet à 4h30.

Horaires et lieux de départ des navettes : référez-vous au site internet. Un bracelet vous sera donné à la remise des dossards

  • Pour l’UltrAriège 46km

Pour vous rendre au point de départ (Monts d’Olmes), des navettes seront organisées au départ d’Ax-les-Thermes le matin de la course, le samedi 24 juillet à 4h45.

Horaires et lieux de départ des navettes : référez-vous au site internet. Un bracelet vous sera donné à la remise des dossards.

  • Annulation inscription

L’inscription à l’une des quatre courses est ferme et définitive et ne donnera pas lieu à remboursement en cas de non participation.

Vous pouvez souscrire au moment de votre inscription en ligne moyennant 5 € une assurance annulation, en plus des frais d’inscription de la course.

Pour qu’une demande d’annulation soit étudiée par l’organisation, elle doit être envoyée par mail à l’adresse suivante : ultrariege@gmail.com

Montant des remboursements :

  • avant le 25 avril 2021 , remboursement de 80%, moins 15€ de frais de dossier,
  • avant le 25 mai, remboursement de 50%,
  • avant le 25 juin, remboursement de 25%,
  • Inscription repas

Les coureurs du 165 km et 100 km peuvent, s’ils le souhaitent et sur inscription,  bénéficier d’un repas à l’arrivée le dimanche. Inscription gratuite.

Les coureurs du 46 km et du Trail du Chioula (22 km) peuvent s’ils le souhaitent et sur inscription payante, profiter d’un repas à l’arrivée pour un montant de 15 €.

ARTICLE 7 – ASSURANCE RESPONSABILITÉ CIVILE ET ASSURANCE INDIVIDUELLE ACCIDENT

Conformément à la législation en vigueur, l’organisateur a souscrit une assurance couvrant les conséquences financières de sa responsabilité civile, de celle de ses bénévoles et de tous les participants à la manifestation.

En ce qui concerne la responsabilité civile des participants eux-mêmes, la police d’assurance susmentionnée ne couvrira que les accidents causés aux tiers par les participants pendant la manifestation.

En conséquence il est vivement conseillé aux coureurs (non licenciés et pour les licenciés l’ayant refusé) de souscrire une assurance personnelle de type individuelle accident couvrant leurs propres risques.

ARTICLE 8 – ÉQUIPEMENT OBLIGATOIRE

Les bâtons sont autorisés sur l’ensemble des courses.

Pour participer, chaque coureur du 165 km individuel et du 100 km doit être en possession d’un sac à dos qui devra être le même au départ et à l’arrivée (collier spécifique accroché par l’organisateur et non réutilisable) avec le  matériel minimum obligatoire tout au long de la course. Un contrôle sera effectué à l’arrivée, l’organisateur récupérera les colliers des sacs.

L’organisateur fixe une liste d’équipements obligatoires ainsi qu’une liste d’équipement(s) conseillé(s). Chaque coureur peut compléter ces listes en fonction de ses besoins et de ses capacités tout en respectant le règlement. Chaque coureur est responsable du bon état de son matériel pour assurer sa sécurité et celle des autres coureurs si besoin.

Le comité directeur de la course pourra décider avant le départ de la course de rendre certains équipements recommandés et non plus obligatoires, (typiquement en fonction des prévisions météorologiques). L’annonce sera faite au moment du briefing des courses.

Des contrôles inopinés par des membres de l’organisation pourront, pour des raisons de sécurité et selon la décision de l’organisation, avoir lieu à n’importe quel moment de la course afin de vérifier la présence du matériel obligatoire. Certains dossards seront tirés au sort pour être contrôlés lors de l’accès au sas de départ.

Tout coureur appelé à un contrôle est tenu de s’y soumettre. En cas de refus, le coureur sera disqualifié.

Toute constatation d’absence de matériel obligatoire dans le sac d’un coureur entraînera sa mise hors course immédiate (retrait du dossard).

  • Matériel obligatoire pour les coureurs de l’UltrAriège 165 km et l’UltrAriège 100 km :
  • un sac à dos
  • un téléphone portable chargé et en état de fonctionner
  • un sifflet
  • une couverture de survie (de 2 m2 minimum)
  • une lampe frontale en état de marche avec piles ou batterie de rechange
  • une veste imperméable et respirante, de type membrane ou enduction (à minima 10000 Schmerber) (veste type K-WAY ou poncho non acceptée)
  • gobelet personnel pour boire les liquides aux ravitaillements
  • une réserve de 1,5 litre d’eau minimum
  • une réserve alimentaire
  • une bande élastique adhésive permettant de faire un bandage ou un strapping
  • un pantalon ou collant long de course ou corsaire avec chaussettes montantes (cette solution est acceptée uniquement si les jambes peuvent être intégralement couvertes)
  • un vêtement chaud à manches longues, servant de seconde couche entre le t-shirt et la veste imperméable et respirante (par exemple polaire ou autre vêtement technique chaud)
  • une casquette
  • gants couvrant intégralement les mains (moufles acceptées)
  • Matériel obligatoire pour le 46 km
  • un sac à dos
  • un téléphone portable chargé et en état de fonctionner
  • une réserve de 1,5 litre d’eau minimum
  • un gobelet personnel pour boire les liquides aux ravitaillements
  • une veste imperméable et respirante en cas de mauvais temps
  • Matériel obligatoire pour Trail du Chioula (22 km)
  • un sac à dos
  • un téléphone portable chargé et en état de fonctionner
  • une réserve de 0,5 litre d’eau minimum
  • un gobelet personnel pour boire les liquides aux ravitaillements
  • une veste imperméable et respirante en cas de mauvais temps

Balise de suivi GPS

Certains coureurs pourront pour des raisons de sécurité et de suivi de l’avancée des coureurs, selon décision de l’organisation, être équipés d’une balise de suivi GPS (poids : environ 200g).

Le coureur devra conserver la balise sur lui jusqu’à son arrivée et la restituer à l’organisation. En cas d’abandon, le coureur la restituera au contrôleur sur le point de contrôle le plus proche, ou la rapportera à l’organisation au PC course.

Tout refus d’emporter dans son sac cette balise fera l’objet d’une disqualification immédiate.

ARTICLE 9 – BALISAGE

Le balisage des différentes courses est mis en place dans les jours qui précèdent l’épreuve. Il permet aux coureurs de suivre le tracé prévu sans avoir besoin de cartes ou de descriptifs.

Il sera composé de rubalise et de piquets fanions dans les zones herbeuses. Un balisage réfléchissant sera mis en place à partir du km 40 sur l’UltrAriège 165 km et donc en intégralité sur l’UltrAriège 100 km.

Si un coureur constate un problème de balisage (absence – retrait de rubalise) sur le parcours, celui-ci doit en informer dès que possible un membre de l’organisation située le plus près du point posant problème.

Pour des raisons de sécurité, il est rappelé qu’il est interdit de modifier ou d’enlever le balisage en place par l’organisation.

ARTICLE 10 – SACS COUREURS AFFAIRES PERSONNELLES DE RECHANGE POUR l’UltrAriège 165 km et l’UltrAriège 100 km

Pour les coureurs de l’UltrAriège 165 km et de l’UltrAriège 100 km, l’organisation propose d’acheminer depuis le départ d’Aulus-les-Bains à destination des deux bases de vie (Mercus et les Monts d’Olmes), des sacs contenant des affaires personnelles de rechange.

Les sacs d’une contenance de 30 litres sont remis aux coureurs au moment du retrait du dossard. Chaque sac sera identifié avec le numéro du dossard. Après avoir préparé ses affaires, le coureur doit déposer ses sacs parfaitement fermés au départ de sa course dans les fourgons prévus à cet effet.

Le dépôt de bâtons dans ces sacs est strictement interdit. L’organisation décline toutes pertes ou vol dans ces sacs .

Lorsqu’un coureur arrive à une base vie, il doit impérativement récupérer son sac. Lorsqu’il repart de cette base vie, il le dépose à l’endroit prévu par l’organisation. A la fermeture de la dernière base vie, les sacs coureurs sont rapatriés à Ax-les-Thermes.

Ils peuvent être récupérés sur présentation du dossard, sur le lieu d’arrivée de la course à partir du vendredi 23 juillet 2021 de 9h00 à 13 heures.

L’organisation se charge de rapatrier à Ax-les-Thermes les sacs des coureurs qui ont abandonné. Ils seront mis à disposition des coureurs en même temps que les autres sacs et pourront être récupérés sur présentation d’une pièce d’identité.

ARTICLE 11 – DOUCHES ET TOILETTES (WC)

Il est possible de prendre une douche et d’utiliser les WC :

  • au départ à Aulus-les-Bains
  • à la base de vie située à Mercus
  • à la base de vie située au Monts d’Olmes (pas de douche)
  • à l’arrivée à Ax-les-Thermes (dans le gymnase).

L’accès aux douches à l’arrivée est strictement réservé aux coureurs.

ARTICLE 12 – SÉCURITÉ ET ASSISTANCE MÉDICALE

Tous les coureurs devront avoir intégré dans leur téléphone le(s) numéro(s) à appeler en cas d’urgence transmis par l’organisateur lors du retrait des dossards ou de la vérification des sacs ou « En cas d’urgence et uniquement en cas d’urgence, contacter l’organisation au numéro transmis ou le 112 en cas d’absence de réseau. »

Les postes de secours présents sur les différents parcours sont destinés à porter assistance à toute personne en danger avec les moyens propres à l’organisation ou conventionnés.

Le réseau GSM ne fonctionne pas partout. Néanmoins vous devez vous munir d’un téléphone portable chargé et allumé pendant la course.

Système de secours :

L’organisation prévoit un système complet de prise en charge de la sécurité des participants, des bénévoles, de l’organisation en général. Durant la course, les participants se doivent assistance mutuelle. Il appartient à chaque coureur de porter assistance à toute personne en danger et de prévenir les secours.

Le système de secours comprend :

  • des unités de secours mobiles sur des postes nécessitant une attention particulière
  • des unités de secours fixes sur des postes avancés sur le parcours permettant le rapatriement.
  • un PC course à Ax-les-Thermes
  • 2 postes médicaux avancés aux deux bases de vie :  Mercus et les Monts d’Olmes
  • des signaleurs bénévoles tout au long du parcours avec pointage manuel
  • un système de chronométrage avec puces pour le suivi des coureurs

Procédure de secours :

Les postes de secours sont destinés à porter assistance à toute personne en danger avec les moyens propres à l’organisation ou conventionnés.

Un coureur en grande difficulté, blessé et ayant besoin d’assistance et de secours doit se signaler, en fonction de son état de santé et de ses possibilités de mobilité soit :

  • en se présentant à un poste de secours le plus proche
  • en informant les bénévoles présents sur les parcours
  • en appelant le PC course (le n° sera communiqué par l’organisation)
  • en demandant à un autre coureur de prévenir les secours

Il appartient à un coureur témoin d’un accident de porter assistance et de faire appel aux secours soit :

  • en appelant le PC course (le n° sera communiqué par l’organisation)
  • en informant les bénévoles présents sur les parcours

Les secouristes sur avis médical et les médecins officiels sont en particulier habilités :

  • à mettre hors course (en invalidant le dossard) tout concurrent inapte à continuer l’épreuve
  • à faire évacuer par tout moyen à leur convenance les coureurs qu’ils jugeront en danger.

En cas de fatigue ne vous permettant plus de continuer, nous vous demandons de signaler votre présence au PC course par tout moyen possible à votre disposition.

Vous ne devez en aucun cas vous éloigner du sentier sans en avoir averti le PC course. Toute personne n’étant plus sur le sentier officiel de la course n’est plus sous la responsabilité de l’organisateur.

Cheminement de nuit ou brouillard :

Les commissaires de courses (bénévoles en poste) peuvent vous contraindre à évoluer par petit groupe si votre état de fatigue l’impose ou pour tout autre raison (météo, brouillard etc..). Ainsi il peut vous être demandé d’attendre un concurrent afin de rester en groupe.

Les médecins officiels sont habilités à mettre hors course (en invalidant le dossard) tout coureur inapte à continuer l’épreuve. Les médecins et infirmiers sont habilités à faire évacuer par tout moyen à leur convenance les coureurs qu’ils jugeront en danger.

Un coureur faisant appel à un médecin ou un infirmier se soumet de fait à son autorité et s’engage à accepter ses décisions.

Temps maximal autorisé et barrières horaires

Les coureurs doivent prendre en compte les barrières horaires données par l’organisateur qui indiquent les heures maximales de sorties autorisées des postes de ravitaillements ou bases de vie.

L’arrivée ou le départ d’un coureur sur une barrière horaire hors délais entraîne sa disqualification.

Les heures limites de départ (barrières horaires) des principaux postes de contrôle seront définies et communiquées dans le road-book.

Tout coureur mis hors course se voit retirer son dossard et n’est pas autorisé à poursuivre son parcours. Si malgré tout, la personne décide de continuer à randonner, il le fait sous sa propre responsabilité.

Le temps maximal de l’épreuve, pour la totalité du parcours, est fixé à :

  • ltrAriège 165 km : 50 heures
  • UltrAriège 100 km : 30 heures
  • UlrAriège 46 km : 12 heures
  • Trail du Chioula 22 km : 4h30

Modifications du parcours, des barrières horaires et/ou annulation de la course

Pour des raisons de sécurité, notamment en cas de conditions météorologiques trop défavorables ou sur demande des autorités administratives compétentes, l’organisateur se réserve le droit de retarder le départ des courses, d’arrêter les courses ou de modifier les parcours et les barrières horaires, voire d’annuler les courses sans préavis, sans que les coureurs ne puissent prétendre à aucune indemnisation ou aucun remboursement des frais d’inscription.

ARTICLE 13 –  ABANDON

En cas d’abandon un coureur doit obligatoirement prévenir le responsable du poste de contrôle le plus proche et y restituer son dossard. Le responsable du poste de contrôle invalide définitivement son dossard en le récupérant.

Des navettes sont mises en place pour récupérer les coureurs ayant abandonné dans le respect/temps imparti par les organisateurs.

Les coureurs qui abandonnent sur un poste de contrôle ou de ravitaillement et dont l’état de santé ne nécessite pas une évacuation d’urgence doivent rejoindre par leurs propres moyens un point de rapatriement (Mercus ou Monts d’Olmes) dans les meilleurs délais et au plus tard avant le départ du dernier rapatriement du poste rallié. En cas de non-respect de cette obligation, le coureur engage sa responsabilité vis-à-vis de l’organisateur.

ARTICLE 14 – PÉNALISATION, DISQUALIFICATION

En s’inscrivant à l’une des 4 courses, les coureurs s’engagent à :

  • porter le dossard devant et visible durant la totalité de l’épreuve
  • suivre le parcours sans couper les sentiers
  • pointer à tous les postes de contrôle
  • ne pas être hors délais – ne pas dépasser les barrières horaires fixées par l’organisation
  • ne pas utiliser un moyen de transport
  • posséder sur soi durant toute l’épreuve le matériel obligatoire
  • porter assistance à toutes les personnes en difficulté
  • accepter de se faire examiner par un médecin
  • accepter la décision du médecin qui déciderait pour des raisons médicales d’une mise hors course
  • se soumettre au contrôle anti dopage mis en place
  • être respectueux envers toute personne présente sur le parcours
  • respecter l’environnement traversé
  • ne pas jeter de déchets sur le parcours

Le manquement à l’une de ces règles par un coureur peut entraîner une disqualification immédiate ou l’application d’une pénalité, après décision du jury de l’épreuve, sans aucune possibilité de faire appel de cette sanction.

ARTICLE 16 – JURY DES ÉPREUVES ET RÉCLAMATIONS

Il est composé par :

  • le président de APNO
  • le responsable du comité de course
  • le responsable de l’organisation médicale

ARTICLE 17 – ROAD-BOOK

Le road-book est téléchargeable sur le site internet dans le dernier mois avant la course. Cependant tous les éléments : cartes, tables de marches… le constituant sont en ligne en permanence.

Le road-book sera remis au retrait des dossards. Nous vous conseillons fortement de l’avoir sur vous car il représente un moyen sûr de s’orienter, le balisage pouvant être défaillant (débalisage, météo…).

Il comprend les cartes du parcours et les informations pratiques telles que les heures limites de passage, les lieux de ravitaillements, les consignes de secours…

ARTICLE 18 – CLASSEMENTS ET RÉCOMPENSES

La cérémonie des récompenses pour l’ensemble des courses aura lieu le dimanche 25 juillet 2021, place du casino à Ax-les-Thermes. La présence des coureurs récompensés est obligatoire. L’organisation et le déroulement des cérémonies protocolaires pourront, en fonction de la situation sanitaire, être modifiés afin de respecter les directives gouvernementales en vigueur à ce moment là.

Pour l’UltrAriège 165 km individuel seront récompensés :

  • les 5 premiers du scratch homme
  • les 5 premières du scratch  femme
  • le premier homme et femme de chaque catégorie :
    • Espoir
    • Séniors
    • Masters

Pour l’UltrAriège 100 km seront récompensés :

  • les 5 premiers du scratch homme
  • les 5 premières du scratch  femme
  • le premier homme et femme de chaque catégorie :
    • Espoir
    • Séniors
    • Masters

Pour le 46 km  seront récompensés :

  • les 3 premiers du scratch homme
  • les 3 premières du scratch femme
  • le premier homme et femme de chaque catégorie

Pour le Trail du Chioula  seront récompensés :

  • les 3 premiers du scratch homme
  • les 3 premières du scratch  femme
  • le premier homme et femme de chaque catégorie

ARTICLE 19  – RÉSERVE NATURA 2000

Lors de votre parcours, vous allez longer la réserve naturelle notamment au abords l’étang de l’Hers et du massif de Tabe. Nous vous demandons dans ces zones de de faire silence et de ne surtout pas vous écarter du sentier balisé.

Des consignes particulières pour la traversée de ces zones vous seront fournies dans le road-book et lors du briefing de départ.

ARTICLE 20 – ACCUEIL DU PUBLIC

Nous incitons le public à respecter la nature, les bénévoles et à se rendre sur les zones d’accueil du public pour encourager les coureurs.

Cette section pourra évoluer en fonction des directives gouvernementales et des conditions sanitaires.

ARTICLE 21 – DROIT A L’IMAGE

Tout coureur renonce expressément à se prévaloir du droit à l’image durant l’épreuve, comme il renonce à tout recours à l’encontre de l’organisateur et de ses partenaires agréés pour l’utilisation faite de son image.

ARTICLE 22 – CNIL

Conformément à la loi Informatique et Liberté n°78-17 du 6 janvier 1978, les concurrents disposent d’un droit d’accès et de rectification aux informations les concernant. Sauf opposition de leur part, leurs coordonnées pourront être transmises à des organismes extérieurs.

Les coureurs inscrits acceptent d’être contactés par l’organisation pour toute question relative à leur inscription ou à l’organisation de la course.

ARTICLE 23 – ACCEPTATION DU RÈGLEMENT

La participation à l’une des quatre courses entraîne l’acceptation et le respect de l’ensemble du règlement.

ARTICLE 24 – MESURES, PROTOCOLES COVID-19

Les coureurs s’engagent à lire, signer à nous retourner par mail la charte du « coureur » en ligne sur le site internet de l’UltrAriège, à l’adresse suivante covidultrariege@gmail.com.

L’organisateur s’engage à mettre en place toutes les mesures barrières  et à appliquer les mesures sanitaires en vigueur à cette date, pour la protection de tous, coureurs, bénévoles, secours, public et organisation.